fbpx
L’histoire de Mr. Smith, la suite • Blog

L’histoire de Mr. Smith, la suite

Les années 2000 touchent à leur fin et j’ai envie de changer de décor après avoir bien assimilé la vie professionelle en agence. Cela tombe au bon moment car je trouve un poste chez Proximus qui me permet de travailler “côté client”. Changement radical, je passe d’une centaine de collègues à plus de 6000, qui s’agitent telles des fourmis dans les 2 tours du Boulevard Roi Albert II. J’y découvre la vie en grande entreprise et y passe quelques années jusqu’en 2012.

Sur le côté, je continue mon petit bonhomme de chemin avec mon activité secondaire et continue de satisfaire bon nombre de clients. Eldee Webdesign change de nom pendant une courte période pour devenir “District B”.

L’étape suivante de mon parcours m’amène en 2013 chez Resto.be, pionnier dans le référencement de restaurants en Belgique. J’y rencontre une super équipe et apprends énormément de nouvelles choses que je peux mettre à profit pour mes propres clients, dont le perfectionnement de ma capacité à développer des sites internet.

C’est lorsque je travaille sur le site d’un restaurateur que je vois la carte de ses desserts intitulée “La touche finale”. Cette appellation me plait beaucoup et après quelque réflexion, il ne m’en faut pas plus pour adapter cette idée à mon activité qui prend désormais le nom de “Final Touch”, histoire d’insister sur ce que je peux apporter aux projets de mes clients.

Ce changement semble porter ses fruits car j’ai de nouveaux clients de haut niveau. Je m’occupe du site de campagne de Me Pierre Sculier, qui sera élu bâtonnier du barreau de Bruxelles, je collabore sur plusieurs projets avec BECI, la Chambre de Commerce de Bruxelles et je développe des sites pour des établissements bien connus de la capitale tels que le restaurant étoilé Bruneau ou encore le Palais des Indes situé sur l’avenue Louise. Cette période faste nous emmène jusqu’en 2016, où de nouvelles aventures se profilent au loin.

Suite et fin dans un prochain article !

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp